Un site de l’ANDAR - Association Nationale de Défense contre l’Arthrite Rhumatoïde

Affiner votre recherche

Changer d’emploi (chercher un emploi ailleurs) – Travailleurs indépendants

Malgré les dispositifs existants pour aider les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde à maintenir leur activité professionnelle, certaines personnes doivent réfléchir à un changement d’orientation professionnelle. Ceci n’est pas simple et bien souvent, il est difficile de définir seul et de manière claire un nouveau projet professionnel.

En France, il y a environ 71 600 travailleurs indépendants handicapés. Pour les aider, l’UPTIH propose 2 pôles d’accompagnement, l’un pour la création d’entreprise, l’autre pour la contractualisation (ce pôle est nommé TIH-Business).Dans un premier temps, l’association permet donc d’accompagner les travailleurs ayant un projet de création artisanale, commerciale, libérale. Lorsque le projet n’en est qu’à ses débuts, il faut formaliser les démarches, les besoins, la forme juridique la plus adaptée, les bonnes pratiques commerciales, la gestion comptable, le business plan, et bien d’autres notions que tout un chacun ne maîtrise pas forcément. Pour palier cela, l’Union Professionnelles des Travailleurs Indépendants Handicapés propose des réunions d’information ou encore l’aide d’un expert bénévole pour apporter les conseils appropriés et aider à faire le bon choix, toujours en fonction des besoins du travailleur.

L’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) peut également vous accompagner dans cette démarche si vous avez le statut de travailleur handicapé : RQTH.Vous pouvez ainsi avoir recours, dans un premier temps, au bilan de compétence (financé par l’AGEFIPH).

Il existe ensuite différentes structures qui peuvent vous accompagner à retrouver un emploi :

  • Les Cap Emploi sont des structures rattachées aux Pôles Emplois. Ils proposent un accompagnement par un conseiller emploi spécifique aux personnes RQTH et inscrits comme demandeurs d’emploi. Ils orientent vers des organismes locaux selon le projet professionnel.
  • Les SAMETH (Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés) peuvent accompagner les personnes ayant une RQTH encore en poste, vers une préparation à un autre poste ou un autre emploi, en fonction des difficultés, des capacités et des envies.
  • Les CRP (Centres de Rééducation Professionnels) sont des centres dédiés à des personnes ayant une RQTH déclarés inaptes. Ils ont pour mission des les aider à réapprendre un nouveau métier par le biais de formations et de stages, avec un accompagnement médico-social. L’orientation dans ces centres se fait par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) ou MDA (Maison de l’Autonomie).
  • Sites internet proposant des offres d’emploi ouvertes aux personnes RQTH (restant ouvertes à tout public) : Agefiph, Adapt, Hanploi, Mission Handicap, Carrefour de l’emploi public, Apec (cadres), Apec-Handicadre, Talentéo
  • Agences intérim sensibilisées à l’emploi des personnes handicapées : Adecco, Crit Intérim, Kelly services, Manpower, Randstad, Synergie, Pro Emploi Intérim
  • Formations professionnelles via des organismes tels que le GRETA et l’AFPA qui ont pour objectif de favoriser le maintien dans l’emploi
  • Vous pouvez également être accompagné par les opérateurs d’insertion classique : Pôle Emploi, CCI…

 

L’accès à des formations pour adulte peut être facilité si vous avez la RQTH.

Pour recenser et fédérer les interventions de ces différents acteurs territoriaux qui œuvrent dans le champ de l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés, il existe au niveau régional, les plans régionaux d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés (PRITH).

En partenariat avec UCB