Un site de l’ANDAR - Association Nationale de Défense contre l’Arthrite Rhumatoïde

Affiner votre recherche

Se maintenir dans son activité professionnelle – Artisans et commerçants

Reprendre le travail en modifiant ses horaires

Le temps partiel thérapeutique

 

Depuis le 1er 2017, vous avez la possibilité de mettre en place un temps partiel thérapeutique après un arrêt de travail à temps complet indemnisé. Il s’agit d’une solution temporaire destinée à permettre une reprise progressive du travail à plein temps. Les périodes de temps partiel thérapeutique sont comptabilisées dans les droits à congé de maladie.

 

A savoir :

Le montant de l’indemnité journalière journalière est réduit de moitié.

Aménager son poste de travail

Si vous êtes reconnu travailleur handicapé d’un point de vue administratif : RQTH, et que vous exercez une activité non salariée, vous pouvez bénéficier d’aides spécifiques telles que :

  • L’aide au maintien dans l’emploi : aide étudiée par le service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés ( SAMETH). Des conseillers spécialisés dans les difficultés de santé au travail vous apportent conseils personnalisés sur les aménagements de votre poste, de vos horaires etc.), avec des solutions de financement possible par l’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’insertion Professionnelle des Personnes Handicapées )
  • L’aide aux déplacements professionnels, sauf pour le permis de conduire
  • L’aide financière en lien avec la situation de santé (ex : pour l’embauche d’un employé supplémentaire afin de soulager votre temps de travail) à solliciter auprès du RSI

Reclassement profressionnel

Accompagnement possible par le SAMETH ( Service d’Appui au maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés ) si vous êtes reconnu travailleur handicapé RQTH. Union Professionnelle des travailleurs indépendants handicapés http://www.uptih.fr. En France il y a environ 71 600 travailleurs indépendants handicapés. Pour les aider, l’UPITH propose 2 pôles d’accompagnement, l’un pour la création d’entreprise, l’autre pour la contractualisation ( ce pôle est nommé TIH-Business). Dans un premier temps, l’association permet donc d’accompagner les travailleurs ayant un projet de création artisanale, commerciale, liberale, … Lorsque le projet n’en est qu’à ses débuts, il faut formaliser les démarches, les besoins, la forme juridique la plus adaptée, les bonnes pratiques commerciales, la gestion comptable, le business plan, et bien d’autre notions que tout un chacun ne maîtrise pas forcément. Pour pallier à cela, l’Union Professionnelle des Travailleurs Indépendants Handicapés propose des réunions d’informations, ou encore l’aide d’un expert bénévole pour apporter les conseils appropriés et aider à faire le bon choix, toujours en fonction des besoins  du travailleur.

En partenariat avec UCB