Un site de l’ANDAR - Association Nationale de Défense contre l’Arthrite Rhumatoïde

Affiner votre recherche

Changer de métier (envisager une formation)

Afin de déterminer quel type de formation serait le plus adapté à votre profil, vos envies, vous pouvez envisager de réaliser un bilan de compétences

Si vous avez le statut de travailleur handicapé, vous pouvez faire une demande de financement du bilan de compétences par l’intermédiaire de Cap Emploi ou directement par l’AGEFIPH.

D’une façon générale il peut être intéressant de vous faire reconnaître comme travailleur handicapé pour pouvoir bénéficier de conseils adaptés (sachant que vous ne serez pas obligé de mentionner ce statut à votre futur employeur).

En plus du bilan de compétences, il existe des organismes de formation vers lesquels vous pouvez vous orienter. Parmi eux :

  • l’AFPA (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes), propose un accompagnement des demandeurs d’emploi et des salariés pour favoriser l’accès et le maintien dans l’emploi par des formations diplômantes permettant notamment de valider les acquis professionnels.
  • Le GRETA, structure de formation de l’éducation nationale propose également des bilans de compétences, mais aussi des formations professionnelles pour adultes. Chaque GRETA (au moins un par département) peut vous renseigner si vous êtes à la recherche d’emploi que vous soyez ou non reconnu travailleur handicapé.
  • Le site internet www.service-public.fr propose également des offres de formations. Pour exemple, l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) propose des offres ouvertes à toutes les personnes ayant une RQTH.
  • Le Pôle Emploi et les Cap Emploi peuvent aussi proposer des formations
  • Les CRP Centres de Rééducation Professionnels sont des centres dédiés à des personnes reconnues travailleurs handicapés déclarés inaptes. Ils ont pour mission de les aider à réapprendre un nouveau métier par le biais de formations et de stages, avec un accompagnement médico-social. (Orientation par le conseiller Cap Emploi)

Renseignez-vous (auprès de votre conseiller pôle emploi ou Cap Emploi) aussi sur votre Compte Personnel de Formation (CPF, ex DIF) qui a été alimenté en heures pendant toute la durée de votre carrière professionnelle. Vous pouvez ainsi accéder à une formation professionnelle (acquisition d’une qualification, validation des acquis par l’expérience VAE, bilan de compétence, permis de conduire etc.). Ces formations peuvent avoir une durée maximale de 150 heures.

Aides AGEFIPH à la formation (si vous êtes reconnu(e) travailleur handicapé)

  • Aide à la formation des demandeurs d’emploi : pour des formations courtes et professionnalisantes (jusqu’à 600h), l’AGEFIPH participe au financement
  • Aide à la formation des jeunes travailleurs handicapés en contrat d’avenir : participation au financement pouvant aller jusqu’à 80%, en cofinancement. Aide qui revient à l’employeur.

À savoir :

Les aides disponibles sont actuellement l’objet d’études et des modifications sont attendues courant 2018. N’hésitez pas à interroger régulièrement votre conseiller.

Si vous souhaitez suivre une formation et continuer à percevoir votre ARE il faut qu’elle soit :

  • agréée par Pôle emploi,
  • que votre conseiller Pôle Emploi ou Cap Emploi ait validé cette formation
  • qu’elle soit en cohérence avec votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi

Dès lors si vous êtes indemnisé au titre de l’ARE, vous pouvez percevoir  l’aide au retour à l’emploi formation (Aref). Selon les cas, elle pourra être versée pendant tout ou partie de votre formation.

Sous réserve de ne pas ou de ne plus toucher l’ARE, à compter du jour de l’inscription en formation vous pouvez percevoir une rémunération pendant tout ou partie de votre formation. Elle est appelée rémunération des formations de Pôle emploi (RFPE).

Si la formation vous est proposée par votre conseiller Cap Emploi, c’est lui qui vous prescrit l’aide qu’il estime judicieuse.

L’AREF est versée chaque mois, à terme échu (par exemple, début novembre pour l’allocation du mois d’octobre), dans la limite de la durée des droits restant à l’ARE à la veille de votre entrée en formation.

Les périodes de versement de l’Aref sont déduites de la durée des droits à l’ARE.

En conséquence :

  • lorsque la durée de la formation est inférieure à la durée des droits restant à l’ARE, vous bénéficiez à nouveau, à la fin de votre formation, de l’ARE au titre du reliquat de ses droits,
  • lorsque la durée de la formation est supérieure à la durée des droits restant à l’ARE, vous bénéficiez, sous certaines conditions, lorsque vos droits à l’Aref sont épuisés, de la rémunération de fin de formation (R2F).

Si vous ne remplissez pas les conditions pour bénéficier de la R2F, vous pouvez poursuivre la formation jusqu’à son terme en conservant le statut de stagiaire de la formation professionnelle non rémunéré.