Un site de l’ANDAR - Association Nationale de Défense contre l’Arthrite Rhumatoïde

Affiner votre recherche

Retrouver un emploi – demandeur non-indemnisé

Il n’est jamais simple de (re)trouver un emploi, quel que soit votre situation. Même si vous souhaitez retrouver le même type de poste qu’avant, vous pouvez avoir recours, dans un premier temps, au bilan de compétence.

Si vous avez le statut de travailleur handicapé, vous pouvez faire une demande de financement du bilan de compétences par l’intermédiaire de Cap Emploi ou directement par l’AGEFIPH.

D’une façon générale il peut être intéressant de vous faire reconnaître comme travailleur handicapé pour pouvoir bénéficier de conseils adaptés par l’intermédiaire de CAP EMPLOI (sachant que vous ne serez pas obligé de mentionner ce statut à votre futur employeur).

Si vous n’êtes pas reconnu travailleur handicapé, vous pouvez solliciter un financement auprès de Pôle Emploi, du département ou de la région.

Lorsque vous rédiger votre CV et/ou vos lettres de motivation, faites le point et trouvez des solutions qui auraient pu vous permettre de conserver votre dernier emploi. Cela vous permettra d’aborder le sujet de façon positive.

Valorisez vos expériences et vos aptitudes, mais surtout, apprenez à les présenter. 
Les symptômes de votre PR ne sont pas visibles, donc évitez de mentionner votre PR sur le CV ou dans la lettre de motivation. Cela sera à vous de décider si vous souhaitez, ou non, évoquer votre PR lors de l’entretien.

A savoir :

Votre futur employeur ou le recruteur n’a pas le droit de vous poser des questions relatives à votre santé lors de l’entretien de recrutement.

Il existe ensuite différentes structures qui peuvent vous accompagner à retrouver un emploi :

  • Les Cap Emploi sont des structures rattachées aux Pôles Emplois. Ils proposent un accompagnement par un conseiller emploi spécifique aux personnes reconnues travailleurs handicapées et inscrites comme demandeurs d’emploi. Ils orientent vers des organismes locaux selon le projet professionnel.
  • Les CRP Centres de Rééducation Professionnels sont des centres dédiés à des personnes RQTH déclarés inaptes. Ils ont pour mission de les aider à réapprendre un nouveau métier par le biais de formations et de stages, avec un accompagnement médico-social. (Orientation par le conseiller Cap Emploi)
  • Sites internet proposant des offres d’emploi ouvertes aux personnes reconnues travailleurs handicapées  – mais non uniquement pour elles : Agefiph, Adapt, Hanploi, Mission Handicap, Carrefour de l’emploi public, Apec (cadres), Apec-Handicadre, Talentéo
  • Agences d’intérim sensibilisées à l’emploi de personnes handicapées : Adecco, Crit Intérim, Kelly services, Manpower, Randstad, Synergie, Pro Emploi Intérim
  • Formations professionnelles via des organismes tels que le GRETA et l’AFPA qui ont pour objectif de favoriser le maintien dans l’emploi
  • Vous pouvez également être accompagné par les opérateurs d’insertion classique : le Pôle Emploi : en plus des offres d’emplois, cette structure propose des services pour aider à l’insertion : bilan, aide à la rédaction de CV ou à la formation professionnelle…

L’accès à des formations pour adulte peut être facilité si vous avez la RQTH.

Pour recenser et fédérer les interventions de ces différents acteurs territoriaux qui œuvrent dans le champ de l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés, il existe, au niveau régional, les plans régionaux d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés (PRITH).