Un site de l’ANDAR - Association Nationale de Défense contre l’Arthrite Rhumatoïde

Affiner votre recherche

Impact sur la retraite – Professions libérales

La CNAVPL est la caisse de retraite de base dédiée à toutes les professions libérales, hormis les avocats qui ont leur propre caisse de retraite et de prévoyance, la CNBF.

La pension de retraite de base se calcule par points, en fonction du montant de vos cotisations et de vos revenus. Elle est donc versée par la CNAVPL, ou la CNBF (pour les avocats).

Un départ anticipé pour handicap est possible, selon les mêmes conditions que le régime général. Renvoyer Rubrique retraite secteur privé.

La CNAVPL est divisée en 10 sections pour les 10 caisses de retraites spécifiques selon les métiers. Ces caisses gèrent ainsi les régimes obligatoires de retraite  des professionnels concernés, en ayant leurs propres modalités de départ en retraite pour inaptitude.

A savoir :

La retraite pour inaptitude permet de bénéficier du taux plein (50%), quelques soient votre durée d’assurance effective.

CRN: notaires

Une retraite pour inaptitude est envisageable dès 62 ans. Il n’y a pas de conditions de durée minimum d’activité, il suffit d’être à jour de cotisation, et de montrer un certificat médical de moins d’1 an.

CAVOM : officiers ministériels, officiers publics, compagnies judiciaires

Une retraite pour inaptitude est envisageable dès 62 ans. Il n’y a pas de conditions de durée minimum d’activité, il suffit d’être à jour de cotisation, et de montrer un certificat médical de moins d’1 an. Il n’y a pas de possibilité de majoration.

CARMF: médecins

Une retraite pour inaptitude est envisageable dès 62 ans. Il n’y a pas de conditions de durée minimum d’activité, il suffit d’être à jour de cotisation, et de montrer un certificat médical de moins d’1 an.

Une majoration peut vous être versée si vous avez plus de 3 enfants.

CARCDSF : chirurgiens dentistes, sage femmes

Une retraite pour inaptitude est envisageable dès 62 ans. Une durée d’activité minimum d’1 an est requise, en plus d’être à jour de cotisation, et en possession d’un certificat médical de moins d’1 an. Une majoration peut vous être versée si vous avez plus de 3 enfants.

CAVP : pharmaciens

Une retraite pour inaptitude est envisageable dès 62 ans. Il n’y a pas de conditions de durée minimum d’activité, il suffit d’être à jour de cotisation, et de montrer un certificat médical de moins d’1 an.

Une majoration peut vous être versée si vous avez plus de 3 enfants.

CARPIMKO : infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicure-podologues, orthophonistes, orthoptistes

Une retraite pour inaptitude est envisageable dès 62 ans. Il n’y a pas de conditions de durée minimum d’activité, il suffit d’être à jour de cotisation, et de montrer un certificat médical de moins d’1 an.

CARPV: vétérinaires

Une retraite pour inaptitude est envisageable dès 60 ans. Il n’y a pas de conditions de durée minimum d’activité, il suffit d’être à jour de cotisation, et de montrer un certificat médical de moins d’1 an.

CAVAMAC: agents généraux d’assurance, mandataires non salariés de l’assurance et de la capitalisation

Une retraite pour inaptitude est envisageable dès 62 ans. Il n’y a pas de conditions de durée minimum d’activité, il suffit d’être à jour de cotisation, et de montrer un certificat médical de moins d’1 an.

CAVEC : experts comptables, commissaires aux comptes

Une retraite pour inaptitude est envisageable dès 62 ans. Il n’y a pas de conditions de durée minimum d’activité, il suffit d’être à jour de cotisation, et de montrer un certificat médical de moins d’1 an.

CIPAV : ensemble des autres professions libérales : architectes, consultants, géomètres, psychothérapeutes, interprètes etc.

Une retraite pour inaptitude est envisageable dès 60 ans. Il n’y a pas de conditions de durée minimum d’activité, il suffit d’être à jour de cotisation, et de montrer un certificat médical de moins d’1 an.

CNBF : avocats

Les conditions de départ à la retraite sont les mêmes que la CNAVPL, avec également la possibilité d’un départ anticipé pour handicap, et d’un départ pour inaptitude dès l’âge légal de départ.

En partenariat avec UCB